Bazar littéraire CHEZ RENÉ

Bazar littéraire n°4

Tout le programme ici…


Bazar littéraire, poèmes au détail, spectacles en vrac, lectures en stock

Bienvenue chez René, bazar littéraire de qualité depuis 2015.
Chez René, vous trouverez tout ce que vous cherchiez et plus encore…
Du beau, du bon, des bouquins, bien sûr !
Mais aussi des poèmes au détail et des spectacles en vrac.
Chez René nous vous proposons toute une gamme de lectures en stock, lectures-concerts, lotos-littéraires et autres ateliers de sérigraphie.
Chez René on pense à tout, même aux petites faims avec un mafé* de premier choix, et quelques vins bios ou naturels.
Chez René découvrez une cave unique : des textes charpentés et bien goûtus, le meilleur des éditeurs de la région Occitanie mais pas que leurs derniers ouvrages mis en livres.
Chez René nous vous proposons depuis 2015 le plus grand petit salon des éditeurs indépendants pour un bazar littéraire inédit, festif, théâtral et musical.
Bienvenue !

 

*Plat typique d’Afrique de l’Ouest à base de dakatine, spécialité culinaire de l’irremplaçable Gisèle Etoa-Etoa, qui honorera de sa présence notre bazar littéraire.

 

Les éditeurs invités :

AaOoAgoneAmordemisamoresAnacharsisCMDEContrat maintDernier TélégrammeF de PhospheneFissileImprobableJef KlakJulieta CartoneraLa Boucherie littéraireLe Bleu du cielLe Cadran lignéLe Grand os – les beaux désordres – Les Fondeurs de briquesMangeMetagraphesN&BOmbúPierre MainardPlein ChantRéciproquesRevue Papier MachineSmolnyTapuscribeTupi or not tupiUn thé chez les fous

 


 

Quelques articles dans nos rayons…

 

Sam. 15 sept. | 17 h 00 | Cave
Inachevé (mais pas sans titre)
de Nicolas Gonzales

Éditions La Boucherie littéraire
> Lecture performance par Nicolas Gonzales et Sozan Kariya, grand maître de shakuhachi, flûte en bambou traditionnelle japonaise.

Un homme se lève et crève le silence, poussé par une obsession de déjà-vu. Il agit à voix basse, nous décrivant un lieu dont l’absence et l’apparition vont se superposer…
D’après La Rotation du cuivre de Nicolas Gonzales, éditions La Boucherie littéraire.

Nicolas Gonzales, acteur, traverse des expériences artistiques très diverses, depuis le théâtre rituel balinais au théâtre performatif brésilien, jusqu’aux scènes plus classiques du théâtre français. On le retrouvera en décembre au théâtredelacité dans la prochaine mise en scène de Galin Stoev.

Sôzan Chiaki Kariya commence à étudier le shakuhachi à l’âge de de 13 ans et acquiert le titre de Grand Maître (Daishihan) de shakuhachi.

 

Sam. 15 sept. | 19 h 00 | Foyer
L’unique, le vrai Loto littéraire® avec le duo Double Hapax.
Vente des cartons le samedi, à partir de 11 h 00.

Rendez-vous au foyer pour un loto pas comme les autres. À la place des chiffres, des mots. En guise de meneur de jeu Jérôme Cabot, improvisateur mordant, drôle et chercheur, pour qui les hasards de la langue sont d’infinies sources de jeu, d’expériences et de surprises.

C’est un ardent amoureux, connaisseur et défenseur de la poésie qui s’invente aujourd’hui et se partage sur scène, souvent en musique… On le voit notamment avec son complice guitariste Brunoï Zam dans leur duo Double Hapax.

Il sera le bonimenteur nous réclamant des textes à partir des mots de notre quine ou de notre carton, avant que nous écoutions les mêmes mots dans ses chansons. Il sera le poète et nous serons les joueurs — ou inversement ? — pour découvrir ensemble ce que fabriquent les mots quand on les frotte librement sans se soucier de leur faire dire des choses sensées ou efficaces : attention, attendons-nous à voir surgir des poignées d’étincelles de nos cartons !

Une idée originale de la Maison des écritures de Lombez.

Cartons de jeu en vente à l’entrée :

4€ le carton

5€ les deux

6€ les trois !

 

Sam. 15 sept. | 21 h 00 | Cave
Ça plairait pas à ma mère et autres textes
de Luc Soriano
Éditions Tapuscribe
> Lecture musicale à l’aveugle par Marc Maffiolo, saxophone.

Hommage au poète performer Luc Soriano, disparu en janvier 2018… Une lecture dans le noir… La voix du poète, un saxophone…

Luc Soriano a toujours été un «connaisseur». Il veut être partout où l’on peut battre le tambour de la langue, comme interlocuteur ou comme créateur. Les mots ont toujours été des alliés même si leur collaboration doit se négocier quotidiennement par le travail d’écriture. Poète musicien, il entreprend de prononcer ce qu’il a à dire et c’est une frappe de batteur que l’on reconnaît dans le rythme de ses performances.
M. Larrouture-Poueyto

Compagnon de route de Luc Soriano, Marc Maffiolo mettra en musique cette voix d’outre-tombe. Saxophoniste autodidacte, intéressé par le son et le fonctionnement de cet instrument, il se forme au métier de réparateur d’instruments à vent, qu’il pratique à partir de 1998 à Grenoble.
Aujourdhui, Marc Maffiolo vit à Toulouse et privilégie la diversité des projets musicaux : AGAFIA (à la Cave Poésie en novembre), No Noise No Reduction, L’Orchestre en carton, duo Smoke on the water (à la Cave Poésie en janvier)…

 

Sam. 15 sept. | 22 h 00 | Cave
Celui qui nous sépare
de Marc Sastre
Éditions Les Fondeurs de briques
> Lecture-concert par Marc Sastre, voix, Guillaume Navar, guitare, machines & Camille Sabathier, violon.

Une ligne de fracture parcourt notre société, elle porte la figure métaphorique de l’Arabe. Héritage de l’histoire, de l’Histoire de France, d’un roman national peinant à nommer ses trous, elle convoque bien plus de fantasmes que de réalités. Cette figure, nous ne la connaissons que trop bien : c’est celle de l’Autre.

Familier des corps au travail, Marc Sastre arpente ici les chantiers en construction de notre mémoire à l’Autre, de nos rapports à l’étranger. Taillant dans une langue qui fait rimer émigré avec ouvrier, il appelle à lire les enseignements de l’Histoire afin de construire les conditions de vivre ensemble.

Poète et musicien, Marc Sastre questionne les territoires intérieurs et les rapports de l’homme au travail.

 

Dim. 16 sept. | 15 h 00 | Cave
Thierry Metz, poèmes de 1978 à 1997
Pierre Mainard éditeur
> Lecture musicale par Lionel Mazari, voix & David Buatois, accordéon.

Thierry Metz (1956-1997) ne se sentait exister que quand il écrivait. Pour vivre, il a été manœuvre sur des chantiers de construction, ouvrier agricole, employé dans une bibliothèque, sans jamais cesser d’écrire. Jusqu’à son suicide en 1997, il a écrit comme s’il « résistait » et s’est tenu à « l’outil des mots ». Dans Poésies 1978-1997, Pierre Mainard éditeur vient de publier les poèmes jamais parus en livre. Lionel Mazari et David Buatois nous proposent une lecture musicale de ces textes pour nous donner à éprouver la quête qui fut celle du poète : dire la réalité la plus élémentaire, dans l’urgence, dans l’attachement et l’arrachement à la vie, et par là même tenter de « rejoindre », par une grâce obscure, ce qui se cache de l’énigme même du monde et de nos vies.

 

Dim. 16 sept. | 16 h 00 | Cave
Timika
de Nicolas Rouillé
Éditions Anacharsis
> Lecture à voix nue par Nathalie Pagnac

Écrivain de fiction et de poésie mais aussi performer, Nicolas Rouillé aime la veine sociale et le roman choral. Après son premier roman Le Samovar (2012), il nous emmène au bout du monde avec Timika, un western papou politique inspiré de faits réels au cœur de la Papouasie… Une plongée au beau milieu d’une jungle, emblématique du saccage écologique et humain de la planète.

 

Dim. 16 sept. | 17 h 00 | Cave
Quartier en guerre
de Seth Tobocman
Éditions CMDE
> Lecture concert vidéo par Fabien-Gaston Rimbaud, voix, guitare, percussions & Arthur Daygue, voix, guitare et machines.

Compagnon de route de Peter Kuper et d’Eric Drooker, Seth Tobocman est un artiste majeur de la BD underground américaine. Dans Quartier en guerre il raconte une décennie de luttes par une succession de portraits où se croisent les vies tumultueuses d’immigrés, de sans-abris, de punks, des pauvres pour qui la solidarité et l’auto-organisation deviennent des armes au moment où les politiques sécuritaires et la spéculation immobilière s’attaquent au quartier populaire du Lower East Side à Manhattan au cœur des années Reagan.

Mêlant textes, musiques, planches de bandes dessinées et images d’archives, ce duo nous replonge dans l’atmosphère des années 80, des goldenboys, du capitalisme galopant, de la médiatisation de Donald Trump… étonnant d’entendre, de lire et de voir ça trente ans plus tard.

Compositeur, multi-instrumentiste, Arthur Daygue (Duo Smoke on the water) invite pour l’occasion le poète percussionniste Fabien-Gaston Rimbaud (PoulainjAr). Une légende urbaine veut qu’il soit l’arrière-petit-neveu d’Arthur Rimbaud himself. On les retrouvera tous les deux au fil de la saison pour un concert inédit autour de Moondog et une descente de la Garonne en drakkar…

 


 

Et autres fantaisies littéraires…

Parce que l’édition, c’est aussi créer des objets. Parce que le papier sur lequel on écrit, c’est un support artistique. Et tout simplement parce que c’est extraordinaire de donner forme à la poésie… Venez partager avec nous des ateliers de création graphique tout au long du week-end.

 

Atelier sérigraphie

Avec le Collectif Superfruit

Apportez vos t-shirts, culottes et torchons pour les imprimer en sérigraphie. Et comme il en faut plus encore pour rassasier vos envies de créativité, Superfruit proposera aussi des sérigraphies en chocolat sur crêpes… De quoi animer l’heure du goûter !

 

Atelier Cyanotype

Avec Emma Tarea et Myriem Karim

Le Bazar littéraire transformera les loges de la Cave Poésie en chambre noire où vous pourrez expérimenter la technique du cyanotype. Entre chimie, magie et photographie, venez composer et développer votre photogramme.

Le cyanotype est un ancien procédé photographique monochrome par lequel se révèlent des images aux nuances de bleu. La photographie est obtenue grâce à la chimie qui est sensible aux ultraviolets (UV). Chaque tirage est unique.

 

Le Tarot des fétiches

En compagnie des barbares

Entre-sort : lecture pour un spectateur
Durée : 10 minutes

Dépliez vos mains, ouvrez vos chacras, Madame Sarah, cartomancienne de charme, vous lit l’avenir avec un jeu de carte un peu spécial : Le Tarot des fétiches.

Dessinées et conçues par Karine Marco, les lames du Tarot des fétiches donnent accès à un monde symbolique (engrenage, revolver, barque, guitare électrique) qui dit beaucoup en quelques dessins.

À chaque carte correspond un poème d’Ana Tot, ce qui transforme ce tirage de tarot en découverte d’une écriture poétique saisissante de mystère et d’humour.

 

Textes à la criée

En compagnie des barbares

Durant le week-end En compagnie des barbares nous proposera à la volée des textes publiés par les éditeurs indépendants… Poèmes, essais politiques, pamphlets, textes d’amour… la littérature surgit où on ne l’attend pas… Crieurs publics modernes… Laissez-vous surprendre…

 

Macadam poétique

La rue du Taur, des craies et l’envie de dessiner et d’écrire partout. Définitivement, la poésie est dans la rue. Venez dessiner avec nous…

 


 

Durant toute la semaine retrouvez dans les librairies de la ville une sélection de livres des éditeurs présents sur le Bazar littéraire : Floury Frères, Terra Nova, L’Autre rive, Gibert Joseph, etc.

 


 

Tout le programme ici…