Chez René (Édition 2017)

Bienvenue Chez René

(5ème édition)

 

Du 15 au 17 septembre 2017, les éditeurs indépendants de la région Occitanie s’associent à la Cave Poésie pour vous proposer une rentrée littéraire pas comme les autres.

Des bouquins, des lectures, de la danse, des concerts et même une performance à la gare Matabiau.

De quoi manger, de quoi flâner, un canapé pour boire un coup, une table pour dessiner, un atelier de production autour des mots et 25 éditeurs d’Occitanie (mais pas que) pour vous surprendre…

Au programme romans, nouvelles, poésies, formes hybrides, livres d’artistes et cette année un focus sur trois revues qu’on aime bien : Jef Klak, Recto-Verso et Rev(u)e 17.

 

Les éditeurs invités : AaOo, Amordemisamores, Anacharsis, Arachnoïde, Le Az’art Atelier, CMDE, Le Cadran Ligné, Dernier Télégramme, Espaces 34, F de phosphène, Fata Morgana, Fissile, Les Fondeurs de briques, Le Grand os, Jef Klak, Julieta Cartonera, N&B, N’A QU’1 ŒIL, Recto-Verso, Tapuscribe, Tupi or not Tupi, Un Thé chez les fous, Vagabonde, Les Éditions de l’improbable, Verdier.

 

 

Vendredi 15 septembre

 

8h00 à 11h30 | Gare Matabiau

GARAMOT / Fabienne Yvert

Performance poétique et cheminote

« Pôle d’échange multimodal », la gare est une des plaques tournantes de la ville, un lieu de vie où des gens différents se côtoient, un lieu remplit de messages et d’informations.
Pendant plusieurs semaines, Fabienne Yvert s’est improvisée voyageuse des mots, avec yeux, oreilles, papiers et carnet de notes pour tout bagage.
À l’issue de ces « temps de gare », elle nous propose une performance avec Simone Héraut (madame la voix de la SNCF) en personne, qui nous annoncera, de sa voix inoubliable, les voyages en poésie, aiguillés par Fabienne Yvert et mis en musique par Arthur Daygue.

 

20h | Rue du Taur

EXTERPRETIS / Humanum Company

Poésie dansée

Puisant sa source dans le mythe de Babel, Exterpretis prend la forme d’un homme-bibliothèque qui marche sur le fil du temps et d’un arbre-bibliothèque dont les fruits sont des livres suspendus, intemporels, sublimés, parfois profanés ; des livres appelant la paix, quand d’autres appellent à la révolte… La danse vient interroger la place de l’individu au sein du groupe ainsi que les relations inter-personnelles et questionne la capacité et responsabilité de
chacun à dénoncer l’ordre établi, se révolter, se démarquer.

 

 

21h30 | Cave

Carlton Rara
DIRE JE MEURS de Guy Viarre
Éditions Fissile

Lecture spectacle

Pour son quatrième spectacle en poésie, Carlton Rara se fait oiseau polyphone et emprunte les voies et les voix singulières de Guy Viarre, figure marquante de  la poésie française, fondateur des éditions Fissile. Voici une lecture de textes choisis, sur des musiques de Ryuichi Sakamoto. Un nouveau voyage poétique pour Dire la vie.

« Cette maison n’accueille pas ceux qui ne la rident pas, ne l’usent pas, ne l’envahissent pas de leur propre et intime voyage… » Guy Viarre in Dire je meurs

 

 

Samedi 16 septembre

 

14h | Foyer

Génial et génital de Soth Polin
Éditions du Grand os

Lecture par Nathalie Vinot

Pour beaucoup, le cambodgien Soth Polin est l’écrivain d’un seul livre, L’Anarchiste, écrit en 1979, quelques mois après la fin du régime de Pol Pot. Un livre culte, fiévreux, incandescent, convulsif… Et pourtant, d’autres pépites
existent. Comme ce recueil, Génial et génital, datant de 1969, et que publie aujourd’hui Le Grand os. Quatre nouvelles où les personnages-narrateurs, véritables doubles de l’auteur lui-même, expriment leur masochisme profond, et cependant jubilatoire. Un rire omniprésent, nietzschéen, sauvage, qui sauve l’auteur et son œuvre du cynisme et de la noirceur.

 

15h | Cave

PASSAGE EN REVUE

Présentation, lecture et discussion autour des revues présentes sur le salon.

15h : Recto-Verso

Pendant trois jours, les murs du couloir de la Cave Poésie accueillent la revue Recto-Verso. Venez rencontrer l’équipe de la revue pour une présentation du numéro de la rentrée.

16h : Rev(u)e 17

Un Thé chez les fous lance une revue annuelle, La Rev(u)e 17, qui sortira le 17 novembre 17. Venez la découvrir en avant première à travers un livret d’extraits.

17h : Jef Klak

Une revue papier, un site internet, un journal mural, un disque de création sonore, avec des contenus inédits et spécifiques sur chaque support. Une comptine sert de fil conducteur Trois p’tits chats (Marabout, Bout d’ficelles, Selle de cheval)

 

 

18h | Cave

Carte blanche aux éditions Julieta Cartonera 

Lecture musicale par Jean-Pierre Beauredon & Claude Delrieu (accordéon)

Jean-Pierre Beauredon et Claude Delrieu sont deux ogres. Le premier est un assoiffé de mots, de poésie, de théâtre, le second semble ne pouvoir parler que rivé à un accordéon, une batterie ou à n’importe quoi qui fait du bruit.
À l’occasion du Bazar, ils s’emparent des dernier·es auteur·es publié·es par Julieta Cartonera, cette petite maison d’édition indépendante inspirée des cartoneras argentines.

 

 

19h30|Foyer

Léon Bloy vu par François Angelier (Mauvais Genre)
En partenariat avec le Fifigrot et les Éditions Fata Morgana

Conférence décalée

« Un Dieu, ni maître », telle pourrait être la devise de Léon Bloy (1846-1917), l’auteur du Désespéré, de l’Exégèse des lieux communs et de Histoires désobligeantes. Le centenaire de la gargouille, couplée avec les vingt ans de l’émission Mauvais Genre (France Culture), était l’occasion rêvée d’évoquer, une heure durant, ce clochard céleste, apôtre de l’évangile mauvais genres, et de parler des quelques grands véhéments fin-de-siècle : Mirbeau, Darien ou Tailhade.

 

 

21h | Foyer

L’odeur du siphon de Lourenço Mutarelli
Éditions Tupi or not Tupi

Lecture théâtralisée par Igor Huillet

Lors d’un récit écrit à la première personne, le héros nous apprend son quotidien : il est quelque chose entre brocanteur et prêteur sur gage dans un quartier décadent de la ville de São Paulo, il prospère grâce à la détresse de
ses clients tout en luttant contre la puanteur symbolique et réelle de la canalisation des toilettes de son magasin jusqu’à en devenir obsédé. Le roman se décline ici dans une interprétation singulière. L’Odeur du siphon se matérialise à travers une voix, un corps, différents instruments de musique.

 

 

22h30 | Cave

PoulainJar
La neige noire d’Oslo de Luigi di Ruscio

Éditions Anacharsis

Lecture musicale

Avant de retrouver ce duo improbable les 16 et 17 février 2018 pour leur dernière création Jubilación, La Cave Poésie a confié à PoulainJar la lecture d’un roman singulier de Luigi di Ruscio. Puisant dans un quotidien où personne ne parle sa langue, ni à l’usine ni en famille, di Ruscio a écrit le monde quarante ans durant, mêlant librement le roman, l’autobiographie, la poésie.
Perpétuellement drôle, il s’émancipe de tout avec joie, et étrille les conventions du langage dans un élan de créativité furibonde, renverse les hiérarchies, bouscule la religion, la politique, la famille, le couple et le sexe, fusionnant l’écriture et la vie. Un texte sur mesure pour PoulainJar ?

 

 

Dimanche 17 septembre

 

14h | Cave

Carte Blanche aux éditions N&B

Lecture par Bénédicte Rossignol

Maison d’édition toulousaine dédiée à la poésie, bénévole et passionnée, N&B vous convie à une lecture florilège de ses dernières parutions par la comédienne et metteuse en scène Bénédicte Rossignol.

 

 

15h | Cave

Les éditions Espaces 34 invitent Jean Cagnard

Lecture-rencontre

À l’occasion de la parution de son dernier livre, Quand toute la ville est sur le trottoir d’en face, les éditions Espaces 34 invitent Jean Cagnard, auteur de théâtre, poésie, roman… Une lecture rencontre dans l’intimité de la Cave pour
un parcours dans son écriture, à travers ses différentes œuvres…

 

 

17h | Cave

Fabienne Yvert
Pour finir en beauté !

Lecture performance

Pour clôturer cette troisième édition du Bazar, carte blanche à Fabienne Yvert que nous avons accueilli la saison dernière en résidence à la Cave Poésie. Une occasion de plus pour rencontrer ou réentendre cette auteure, typographe, bricoleuse et même poète.

 

 

 

AUTRES FANTAISIES LITTÉRAIRES
DURANT TOUT LE WEEK-END

 

ATELIERS DéMO

Production graphique autour des mots
Typographie – Collages – Sérigraphie – Linogravure

 

SAMEDI 15h – 17h

ATELIER EN MOUVEMENT / Création d’affiches

avec

Atelier 54 fils au cm

A.K / Photographe

Anaïs B / Linograveuse

Cerette Meyer / Estampilleuse

Karine Marco / Astronef Palace Creation

 

Ateliers publics sur inscription / places limitées
Contact / 06 51 71 30 60

 

DIMANCHE 11h – 12h + 15h – 17h

Amenez vos T-Shirts et vos culottes pour imprimer en sérigraphie !

Avec Atelier 54 fils au cm et ses guest stars ! [Camille Sansonetti, Hélène Cattellain, Anne Isambert]

 

 

MACADAM POÉTIQUE

La rue du Taur, des craies et l’envie de dessiner et d’écrire partout. Définitivement, la poésie est dans la rue. Venez dessiner avec nous…

 

 

TAXIPHONE | installation sonore

Taxiphone est une expérience sonore à la rencontre de l’étrange étranger.
Composez un numéro et voilà qu’on vous parle. Une voix ici qui vous parle de là-bas, à partir de récits contenus dans des objets, des odeurs, des souvenirs, ramenés au gré de parcours singuliers migratoires.

 

 

RECTO-VERSO | exposition

Pendant trois jours, les murs du couloir de la Cave Poésie accueillent la revue Recto-Verso : une revue à parution régulière, 6 pages de textes et d’illustrations, qui forment lorsqu’on les déplie une grande affiche et un seul visuel.

 

 

 

Les ÉDITEURS-TRICES  invité·es :

  • AAOO : revue indépendante, regard, productions actuelles d’auteurs, dispositifs graphiques, textuels et sonores

………………………………………………………………………

………………………………………………………………………

  • ANACHARSIS : rencontres cultures, voyages authentiques ou étranges, témoignages, essais, questionnement altérité, plaisir lecture

………………………………………………………………………

  • ARACHNOÏDE :  surréalisme et écrivains contemporains, poésie ou prose « périlleuse », 2201, collection Zakhor

………………………………………………………………………

  • AZ’ART ATELIER : littérature libre, écrits singuliers, textes inclassables et autres curiosités, l’inattendu des rencontres

………………………………………………………………………

  • CMDE :  structure non hiérarchique, interroge, forme, livre, 3 collections, identités fortes, rencontre

……………………………………………………………………

  • LE CADRAN LIGNÉ : Poésie, essais, auteur•es : Pierre Bergounioux, Christian Ducos, François Jacqmin, Alain Roussel, Ana Tot, Boris Wolowiec.

………………………………………………………………………

………………………………………………………………………

………………………………………………………………………

  • ESPACES 34 : écriture, politique, théâtre, langue, aujourd’hui, livres, ensemble, découvrir, faire entendre

………………………………………………………………………

  • F DE PHOSPHÈNE: photographe, correspondance image et texte, liens, confrontations, revue dé-pliée, thématiques

………………………………………………………………………

  • FATA MORGANA : atypique et exigeante, littérature et livres d’arts, poésie, essais, textes courts et singuliers

………………………………………………………………………

  • FISSILE : poètes acharnés, monde asphyxie, invention, langue, vivante, obstination, solitude, résistance

………………………………………………………………………

  • LES FONDEURS DE BRIQUES : depuis 2007, vagabondages, époques, continents, sons luth ou Fender, textes martelés, confiés, déposés

………………………………………………………………………

  • LE GRAND OS : littérature, poésie contemporaine, auteurs étrangers, espagnol, textes hybrides, livre, espace de mise en scène, spectacle

………………………………………………………………………

  • JEF KLAK : collectif, trois p’tits chats, mirettes, esgourdes, exploration, critique, hors-piste, attak, détrak, foutrak, Klak

………………………………………………………………………

  • JULIETA CARTONERA : édition artisanale, cartoneras Argentine 2001, Julieta Cartonera Toulouse 2011, poésie contemporaine, espagnol-français, quinze titres

………………………………………………………………………

  • N&B : bénévoles passionnés, création contemporaine, nouveauté, écriture exigeante, poésie, romans, théâtre

………………………………………………………………………

  • N’A QU’1 ŒIL : des auteur·es, des plasticien·nes, des ateliers d’édition avec des gens-qui-n’ont-pas-l’habitude-de-faire-des-livres, projet participatif, BLABLABLA autre forme de parole

………………………………………………………………………

  • RECTO-VERSO : journal d’humeur voyageur, revue-affiche, découverte, parution régulière, illustration, auteur·e associé·e, gravure sur bois

………………………………………………………………………

  • TAPUSCRIBE : découvreur, talents, éditer, premiers livres, tapuscrits inédits, originalité, créativité, critères

………………………………………………………………………

  • TUPI OR NOT TUPI : littérature, jeune structure, arts graphiques, complémentaires, auteurs contemporains, sud-américains, méconnus, non-traduits

………………………………………………………………………

………………………………………………………………………

  • VAGABONDE : depuis 2004, au-delà des genres, geste classique et frondeur, mondes imaginaires, feux vivants, écriture

………………………………………………………………………

  • VERDIER : littérature française et étrangère, sciences humaines, philosophie, spiritualités

………………………………………………………………………

 

 

 

 

Ce lundi

lundi 18 novembre | Hommage à Michel Baglin

Écrire comme marcher, pour « descendre dans le paysage » : ce pourrait être un leitmotiv de mes livres, en tout cas de mes recueils poétiques. Soirée hommage au poète Michel Baglin disparu en juillet dernier. Auteur d’une vingtaine de livres (récits, nouvelles, recueils de poèmes), fondateur et animateur passionné de la revue Texture, il était membre du Conseil d’administration de la Cave Poésie René-Gouzenne. Serge Pey lui rend hommage.

Programme

lundi 18 novembre | Hommage à Michel Baglin

En savoir +

Écrire comme marcher, pour « descendre dans le paysage » : ce pourrait être un leitmotiv de mes livres, en tout cas de mes recueils poétiques. Soirée hommage au poète Michel Baglin disparu en juillet dernier. Auteur d’une vingtaine de livres (récits, nouvelles, recueils de poèmes), fondateur et animateur passionné de la revue Texture, il était membre du Conseil d’administration de la Cave Poésie René-Gouzenne. Serge Pey lui rend hommage.

lundi 25 novembre | Laissez vous surprendre !

lundi 25 novembre | L’erreür

Concert et rencontre

En savoir +

L’erreür est un oiseau rare qui vole entre les lignes, les époques et les styles. Sa plume singulièrement poétique invite au voyage. Après avoir sorti un premier projet de reprises, À ces gens Vol.1 et trainé ses souliers sur scène avec le Collectif Kilotone et Air 2 Zoo, il sort en novembre 2018 un premier recueil de poésie, Couleür Zéro, en autoédition. Il prépare actuellement un nouvel EP, ainsi qu’un second recueil, qui paraîtront début 2020. À ces gens Vol.2 suivra la même voie courant 2020.

Nous vous proposons de le rencontrer et de découvrir son travail.

lundi 02 décembre | Chaque mot poétique est un objet inattendu…

lundi 09 décembre | Laissez-vous surprendre !

lundi 16 décembre | Chaque mot poétique est un objet inattendu…

lundi 06 janvier | Nocturnes…

En savoir +

En écho au spectacle d’Hervé Suhubiette, une soirée sur la forme poétique du « nocturne » et ses réalisations extrême-contemporaines… Des romantiques allemands au XXIe siècle latino-américain…

– é noite

logo

a primeira sensação da manhã será feita de aves

– e o sonho e o ouro dalguma eternidade desejada perturbarão nossos corpos

– c’est nuit

bientôt

la première sensation du matin sera faites d’oiseaux

– et les rêves et l’or d’une certaine éternité désirée perturberont nos corps

Al Berto / Apresentação da noite – Présentation de la nuit

lundi 13 janvier | Rencontre avec Catherine Zambon

En savoir +

À l’occasion de la dernière création de l’Agit, Nous étions debout et nous ne le savions pas, présentée à la Cave Po’ cette semaine, rencontre avec Catherine Zambon pour une discussion autour de son œuvre théâtrale et de cette pièce en particulier.

« L’écriture est, chez moi, très proche de l’oralité, entre conte et récit, histoire réelle et fiction… »

lundi 20 janvier | Jean D’Amérique & Anna Serra

La Poésie, c'est le pied ! / Rencontre avec deux jeunes voix de la poésie contemporaine…

En savoir +

> Anna Serra (poète performeuse)

J’écris. Par l’écriture j’explore toutes les réalités, toutes de l’imaginaire. Par elles, grandir. Et je pulse les poèmes que j’écris. C’est-à-dire avec la voix, le corps, parfois des instruments de musique (flûte traversière, daf, castagnettes, objets), des instruments digitaux programmés pour composer des polyphonies en direct, une pédale de boucle, et aussi avec d’autres musiciens compositeurs (Michaël Filler, Jordan Quiqueret, Michel Bertier…) ou avec des poètes sonores (Kinga Tot, Maja Jantar, Martin Bakero …). Je suis alors amenée à explorer des opérations d’écriture sonores et scéniques. J’ai choisi de parler de « poésie pulsée » pour évoquer cette pratique vivante de la poésie.

> Jean d’Amérique (poète)

Jean d’Amérique est né en 1994 en Haïti. Il vit à Port-au-Prince.

De son nom, il vous dira qu’il est une irrévérence aux Etats-Unis qui s’arrogent tant de droits sur son continent.

De son île, il vous dira qu’elle va bien dès lors que les Haïtiens sont debout, il vous dira toute sa vigueur artistique, et que cette terre ne l’habite que pour le porter vers l’universel de l’humain.

La poésie de Jean d’Amérique invente un monde capable d’entendre les besoins et les rêves des peuples. Venez écouter cette nouvelle voix de la littérature francophone.

lundi 27 janvier | Olga Orozco

Lecture discussion

En savoir +

Dans une oeuvre poétique qui définit les contours d’une écriture au féminin, la poète argentine Olga Orozco (1920 – 1999) puise aux traditions européennes (romantisme allemand ou symbolisme, dans le sillon des vers de Sor Juana, de Sainte Thérèse d’Avila ou des images surréalistes). Elle jette les bases d’une habitation propre, tout en faisant alliance durable avec l’éphémère. Entraînant avec elle la mémoire et la disparition, la voix d’Olga Orozco entend ainsi donner visage à l’insaisissable.

lundi 03 février | Laissez-vous surprendre !

En savoir +

« Chaque mot poétique est un objet inattendu » alors, laissez-vous surprendre !

mardi 18 février | Abigael Bohórquez

Lecture discussion

En savoir +

Abigael Bohórquez (1936-1995) est un poète et dramaturge mexicain. Homme de frontière, il a su habiter en poète une périphérie, une lisière, à laquelle il semblait condamné par son attachement à la province, son homosexualité et sa vision abrupte du monde qui l’entourait. Divers titres seront présents dans les lectures : Navegación en Yoremito (1993) ou Poesida (1996). Une poésie très gay, terriblement humaine.

lundi 24 février | Chaque mot poétique…

En savoir +

« Chaque mot poétique est un objet inattendu » alors, laissez-vous surprendre !

lundi 02 mars | Laissez-vous surprendre !

En savoir +

« Chaque mot poétique est un objet inattendu » alors, laissez-vous surprendre !

lundi 16 mars | Rencontre avec Prageeta Sharma

En savoir +

Poète asio-américaine et professeure de creative writing à Pomona College en Californie, Prageeta Sharma a publié depuis 2000 cinq recueils de poésie.

The Opening Question a reçu le prix des Fence Modern Poets. Pour cette visite exceptionnelle à Toulouse, elle mettra en relief son dernier recueil, intitulé Grief Sequence (2019).

lundi 23 mars | María Emilia Cornejo, L’invention d’une oeuvre poétique au féminin.

En savoir +

María Emilia Cornejo est une jeune poète péruvienne, autrice de quelques textes publiés lorsqu’elle met fin à ses jours en 1972, à l’âge de 23 ans. Un livre sortira en 1994, qui reprend le titre de son poème le plus emblématique Soy la muchacha mala de la historia. Trente-cinq ans après son suicide, une polémique naitra autour de ce qui serait en partie l’invention de cette voix poétique au féminin.

lundi 30 mars | César Moro

Rencontre avec gaëlle Hourdin

En savoir +

Poète péruvien qui a écrit majoritairement en français, Moro se lie d’amitié dans les années 20 avec les surréalistes français et vivra entre Paris, Mexico et Lima. Il favorisera le passage du surréalisme européen vers les Amériques latines… Au cours des années 80, les jeunes poètes péruviennes vont trouver dans l’imaginaire érotique homosexuel de Moro l’inspiration pour construire leur propre discours amoureux.

lundi 20 avril | La Décima feminista

Rencontre avec trois poètes cubaines féministes

En savoir +

La Décima feminista est une anthologie sur le dizain féministe qui vient de paraître à Santiago du Chili (Éd. Cuarto Propio, 2019). Elle réunit les voix de huit poètes. Livre de revendication et livre de dialogue de ces jeunes femmes avec la tradition populaire latino-américaine, avec la Violeta Parra des années 60 mais aussi les decimistas cubain·es actuel·les. Nous recevrons à la Cave Po’ trois de ces autrices : Caro López, Natalia Urzúa et Valentina Isidora.

lundi 27 avril | Poésies et musiques du Mexique