Le Mardi à Monoprix

Je souhaite que ce spectacle soit avant tout une rencontre. Entre Marie-Pierre et le public.

Une confidence. Sans autre artifice que d’être là et de dire. De dire les mots de Darley.

C’est pour cela qu’il faut que nous soyons proches. Capables de nous regarder les yeux dans les yeux.

Avec simplicité. Avec humour.

Il nous faudra parler. Il nous faudra entendre Marie-Pierre. Avec sa fragilité, sa force, sa maladresse.

Intime, c’est le mot. Durant quelques minutes, nous serons intimes.

On se racontera des histoires. Une histoire. Un destin. Le destin de Marie-Pierre.

Pour de faux.

Comme avant. Du temps où ça ne posait pas problème d’être fille ou garçon. D’être ceci et cela. D’être ceci plutôt que cela.

Distribution

Guillaume Langou : jeu

Jean-Pierre Beauredon, Cathy Brisset & Anaïs Hernandez : regards extérieurs

Pierre-Armand Malet : création lumière

Emmanuel Darley : texte