Les Rugissants

Durée approximative : 45 min

Horaire : tous les mardis à 19h30

1 lecture : 6 € / Carnet Rugissant de 4 lectures : 20€

Cycle de lectures

Un rugissant

=

Une lecture croisée tous les mardis, à 19 h 30

=

45 minutes + un duo d’artistes + un texte

=

Une proposition hybride

Lecture concert, lecture à deux voix, lecture performance…

Pour vous donner à entendre les littératures d’hier et d’aujourd’hui.

Poésie, roman, journal, nouvelle, essai, récit de voyage…

 

Au fil des Rugissants, retrouvez les éditeurs indépendants de la Région : éditions Sables, Les Fondeurs de briques, N&B, Anacharsis, revue La Coudée, GayKitschCamp, CMDE, sun/sun éditions, Le Grand Os.

Un focus réalisé avec le soutien d’Occitanie Livre & Lecture, dans le cadre du Contrat de filière 2018-2020.

À partir de janvier 2020, certaines lectures seront traduites en LSF, en partenariat avec le Cetim.

Ce mardi

mardi 24 septembre | Ce qu’il faut d’héroïsme

d'Éric Pessan

> Lecture-concert par Anne Bourgès (voix), Jean-Marc Serpin (contrebasse) & Éric Pessan (voix et dessins)

Dans Don Quichotte, autoportrait chevaleresque, Éric Pessan projette Don quichotte à l’époque contemporaine. En écho, Ce qu’il faut d’héroïsme parle de nous, héros et héroïnes du quotidien aux épaules lourdes ; de toutes ces occasions où nous tenons bon, où nous ne nous effondrons pas alors que la violence sociale et le pessimisme nous environnent. Sur scène, trois héros dialoguent. Leurs armes : les mots, le dessin, la voix et la musique.

Cette création fait l’objet d’une bourse de création Toulouse Métropole.

Programme

mardi 24 septembre | Ce qu’il faut d’héroïsme

d'Éric Pessan

En savoir +

Dans Don Quichotte, autoportrait chevaleresque, Éric Pessan projette Don quichotte à l’époque contemporaine. En écho, Ce qu’il faut d’héroïsme parle de nous, héros et héroïnes du quotidien aux épaules lourdes ; de toutes ces occasions où nous tenons bon, où nous ne nous effondrons pas alors que la violence sociale et le pessimisme nous environnent. Sur scène, trois héros dialoguent. Leurs armes : les mots, le dessin, la voix et la musique.

Cette création fait l’objet d’une bourse de création Toulouse Métropole.

mardi 01 octobre | Le Labyrinthe magique

De Max Aub

En savoir +

La compagnie des Vents sauvages s’empare des derniers tomes du Labyrinthe magique de Max Aub pour une lecture concert mêlant violoncelle, percussions et voix. Figure marquante des lettres espagnoles, ami de Lorca, Picasso, Dali, etc, réfugié comme beaucoup de Républicains en France, déporté par le gouvernement de Vichy, Max Aub rejoint les exilé·es espagnol·es au Mexique en 1942. Son cycle romanesque Le Labyrinthe magique est une fresque sur la tragédie de la guerre civile espagnole écrite en l’espace de trente ans (1939-1968). Longtemps inédite en français elle a été intégralement publiée par les éditions Les Fondeurs de briques.

mardi 08 octobre | POEtry in motion

Lecture-concert par Luke Askance et Bog Mallow

En savoir +

Deux musiciens de Skin and Wire, le slammeur anglais Luke Askance et le guitariste Bog Mallow, s’emparent de l’oeuvre poétique du maître gothique, pour une lecture électrique et bilingue de quelques-uns de ses poèmes.

Once upon a midnight dreary, while I pondered, weak and weary,

Over many a quaint and curious volume of forgotten lore…

mardi 15 octobre | Le Scarabée d’or

Lecture-concert par Régis goudot

En savoir +

Pour cette lecture-concert, le comédien Régis Goudot vous propose de partir à la recherche du Scarabée d’or… N’ayez crainte, laissez-vous guider… Découvrez cette nouvelle, chef-d’oeuvre de la littérature et fantasme de tous les amateurs de messages codés et d’escape games…

mardi 22 octobre | L’Esthétique de la résistance

de Peter Weiss

En savoir +

De septembre 2019 à juin 2020, la Compagnie Catapulte vous invite à une traversée monumentale d’un livre méconnu de Peter Weiss : L’Esthétique de la résistance.

Du Goethe Institut à la Chapelle, en passant par le Théâtre du Grand Rond ou les librairies Floury frères, neuf lieux vont se passer le relais pendant une année pour parcourir cet ouvrage fleuve. La Cave Po’ accueillera une lecture en octobre et une autre en avril. Chaque épisode peut être vu indépendamment, ou suivi si le coeur vous en dit.

Si vous avez manqué les épisodes précédents, vous retrouverez le narrateur avec deux amis proches, Coppi et Heilmann, en train de disserter sur La Divine comédie de Dante. Pour Weiss, la redécouverte des formes du passé nous place dans une continuité qui garantit notre humanité et nous préserve d’une forme d’amnésie propice à la résignation. Avec La Divine comédie, les héros essayent de lire ce qui, dans cette descente aux enfers du poète et de son guide, résonne dans leur présent, totalement corrodé par la peste nazie omniprésente autour d’eux. Nous sommes en 1937.

mercredi 06 novembre | Pensée nocturnes

de David gascoyne

En savoir +

David Gascoyne est un des grands poètes britanniques du XXe siècle. D’abord influencé par le surréalisme, il s’en détachera pour se consacrer à une poésie humaniste et spirituelle. Gilles Fossier s’empare de sa pièce radiophonique Nights thoughts (Pensées nocturnes), écrite en 1955 pour la BBC. Une déambulation dans une ville nocturne à la fois cité réelle, rêvée et assoupie, puis fantasmagorique et hallucinatoire, enfer souterrain et ultra-mécanisé, enfin silencieuse et apaisée, rendue à la Nature, à l’espoir et à la renaissance.

La lecture-concert sera suivie d’une rencontre avec Michèle Duclos, traductrice de Gascoyne.

mardi 19 novembre | La Tête dans les nuages

d'Éric Arlix

En savoir +

J’ai visité depuis 2005 une vingtaine de buildings les plus hauts du monde, chacun affirmant avec force son pouvoir économique et symbolique de domination. La tête dans les nuages. Dans mon travail j’ai visité le capitalisme, depuis une vingtaine d’années, le trouvant si malin et abracadabrantesque, annonçant depuis si longtemps son avenir chaotique. La tête dans les nuages.

mardi 03 décembre | PIAK AveyRené

Lecture-concert par René Duran et PiAK : Florian nastorg (sax alto & baryton), Julien gineste (sax alto & ténor) & Bertrand Fraysse (batterie, percussions, gongs)

En savoir +

Parleur libre, hors-cadre, René Duran évolue simultanément sur les fronts de l’Art approximatif et négligé, la chronique sportive, l’écriture, la musique expérimentale et la question occitane. Il a joué avec des musiciens tels que Bernard Lubat, Archie Shepp, Beñat Achiary, Michel Doneda, Louis Sclavis. En 1993, il forme Novel Optic avec le percussionniste Papillion, un duo de « rock minimal occitan » dans lequel se mêlent anecdotes, chansons occitanes, chansons courtes dadaïstes et pulsations de ferraille sur des textes d’auteur·es divers·es.

PIAK est un groupe issu de la très vivace scène alternative de Villefranche-de-Rouergue en Aveyron. Marqué par le free-jazz, le noise et les expériences transcendantales, PIAK développe une musique rituelle proche de la transe, non démonstrative, intérieure bien qu’explosive, une musique de climats forgée tambour battant par les saxophones et la batterie, allant du déluge bouillonnant au drone le plus ténu.

PIAK AveyRené c’est un mélange de tout ça.

mardi 10 décembre | Mes amis

d'Emmanuel Bove

En savoir +

Mon imagination crée des amis parfaits pour l’avenir, mais, en attendant, je me contente de n’importe qui. Victor Bâton est un homme seul, silencieux. Sa quête d’ami·es occupe ses journées jusqu’à l’obsession. Il se promène beaucoup, réfléchit à la vie, à l’amitié, à l’amour et rencontre des personnages colorés…

Premier roman d’Emmanuel Bove (1898-1945), Mes Amis a un style dépouillé, phrases courtes, limpides, apparemment anodines et dénuées d’émotion, mais en fait très percutantes et à l’humour noir débarrassé de toute illusion. Une langue à découvrir.

mardi 17 décembre | Robinetterie

d’Andrea d’urso

En savoir +

La majorité des gens ne le sait peut-être pas

Mais chaque robinet

a une âme et un style bien à lui.

Vous n’avez jamais remarqué ?

Une ombre rôde, en voiture, dans les paysages indéfinis des zones périurbaines : c’est un représentant en robinets qui, au fil de ses tournées, écrit des poésies. Une voix fantôme l’accompagne, enfantine et cruellement lucide.

Andrea d’Urso a publié un premier recueil, Occident express aux éditions toulousaines du Grand Os. Robinetterie est son deuxième recueil, toujours traduit par Muriel Morelli.

Cette création a fait l’objet d’une bourse de création Toulouse Métropole.