Les Rugissants

Durée approximative : 45 min

Horaire : tous les mardis à 19h30

1 lecture : 6 € / Carnet Rugissant de 4 lectures : 20€

Cycle de lectures

L’autre jour, accablé dans le métro, je cherchais un réconfort dans la pensée des joies réservées à notre vie humaine. Mais il n’y en avait aucune qui me parût digne du moindre intérêt ; ni le vin, ni la gloire ; l’amitié ni la mangeaille ; l’amour ni la conscience de la vertu. Valait-il donc la peine de rester jusqu’au bout dans cet ascenseur, et de remonter sur un monde qui n’avait rien de moins usé à m’offrir ? Mais soudain, je pensai à la lecture, au fin et subtil bonheur de la lecture. C’était assez, cette joie que les ans ne peuvent émousser, ce vice raffiné et impuni, cette égoïste, sereine et durable ivresse…*

Tous les mardis à 19h30, cédez à ce plaisir coupable avec les Rugissants… 45 minutes de lecture croisée, de propositions artistiques originales pour mettre les textes à l’honneur… Poésie, roman, journal, nouvelle, essai, littératures contemporaines, saga nordique, roman picaresque ou grands classiques… Éditeurs de la Région, auteur·es d’ici et d’ailleurs… Cédez à la tentation de ce vice impuni.

* Logan Pearsall Smith cité par Valéry Larbaud

 

Au fil de l’année retrouvez des lectures traduites en LSF, en partenariat avec le Cetim (sous réserve de modifications)

 

En partenariat avec les éditeurs indépendants de la Région : Le Grand os, Métagraphes, Un Thé chez les fous, Tristram, Anacharsis, Les Fondeurs de briques, Tapuscribe, CMDE. Les librairies Floury Frères, L’Ouï lire, La Renaissance, Croquenotes.

Avec le soutien d’Occitanie livre & lecture, dans le cadre du contrat de filière 2018-2020.

Ce mardi

mardi 26 mars | La Nuit de Tlatelolco d’Elena Poniatowska

Lecture bilingue dansée par Jean-Michel Hernandez et Serge Soula (danse)

« Pour le Mexique, 1968 se résume à un seul nom, à une seule date : Tlatelolco, 2 octobre. » Alors que le monde pliait sous la fronde d’une jeunesse rebelle, le Mexique aussi connaissait un imposant mouvement étudiant. Dix jours avant le début des Jeux olympiques de Mexico, sous les yeux de la presse internationale, l’armée assassina plusieurs centaines de manifestant·es. Elena Poniatowska donne la parole à celles et ceux qui avaient l’espoir de changer le Mexique. Édité en 1971, La Nuit de Tlatelolco visait surtout à rétablir la vérité historique… Il a été publié par les Éditions CMDE en 2014.

Programme

mardi 26 mars | La Nuit de Tlatelolco d’Elena Poniatowska

Lecture bilingue dansée par Jean-Michel Hernandez et Serge Soula (danse)

En savoir +

« Pour le Mexique, 1968 se résume à un seul nom, à une seule date : Tlatelolco, 2 octobre. » Alors que le monde pliait sous la fronde d’une jeunesse rebelle, le Mexique aussi connaissait un imposant mouvement étudiant. Dix jours avant le début des Jeux olympiques de Mexico, sous les yeux de la presse internationale, l’armée assassina plusieurs centaines de manifestant·es. Elena Poniatowska donne la parole à celles et ceux qui avaient l’espoir de changer le Mexique. Édité en 1971, La Nuit de Tlatelolco visait surtout à rétablir la vérité historique… Il a été publié par les Éditions CMDE en 2014.

mardi 02 avril | Le Mal des fantômes de Benjamin Fondane

Lecture musicale par Marcel Grange et Isabelle Cirla (clarinette basse)

En savoir +

C’est à vous que je parle, hommes des antipodes,
je parle d’homme à homme,
avec le peu en moi qui demeure de l’homme,
avec le peu de voix qui me reste au gosier

Poète, philosophe, essayiste, dramaturge et cinéaste, Benjamin Fondane est l’auteur d’une oeuvre considérable, marquée par trois cultures : roumaine, juive et française. À l’occasion de la saison France-Roumanie, la Cave Poésie vous propose de (re)découvrir cette oeuvre résolument moderne.

mardi 09 avril | La Mort de Tintagiles et autres textes de Maurice Maeterlinck

Lecture inventée par Laurence Riout

En savoir +

En écho à l’opéra Ariane et Barbe bleue donné en avril au Théâtre du Capitole, oeuvre de Paul Dukas sur un livret de Maeterlinck, la Cave Poésie vous propose une plongée dans l’œuvre de ce grand poète symboliste, prix Nobel de littérature en 1911.

mardi 16 avril | Cahier d’un retour au pays natal d’Aimé Césaire

Lecture musicale par Murex

En savoir +

Poésie fulgurante, Cahier d’un retour au pays natal est le premier texte d’Aimé Césaire, écrit en 1939 alors qu’il est à Paris et s’apprête à retourner dans sa Martinique natale. « La parole d’Aimé Césaire, belle comme l’oxygène naissant » nous dit André Breton. Depuis sa publication, ce Cahier est salué comme le texte fondamental de la génération de la Négritude.

mardi 23 avril | Le Schooner flight de Derek Walcott

Lecture musicale par Murex

En savoir +

Prix Nobel de littérature en 1992, Derek Walcott est né à Sainte-Lucie, une île des Petites Antilles. Le Schooner flight est un long poème, monologue de Chabin, drôle de matelot qui nous embarque avec lui dans sa truculence et son exubérance pour un voyage sur la Mer des Caraïbes. Poésie revigorante !

mardi 30 avril | Combien de solitudes… de Véronique Kanor

Lecture musicale par Murex

En savoir +

En écho à Césaire, Véronique Kanor, née dans l’hexagone en 1970, raconte en un long flot lyrique son retour en Martinique, son pays « pré-natal ». En filigrane, la grève de février 2009 dans l’île contre la « profitation ». Récit poétique, insolent et irrévérencieux, dans lequel l’auteure nous offre l’état des lieux de son désarroi et la cartographie de ses espoirs.