06.03 > 10.03

Tout Beckett ou presque

Genre : Théâtre

Tarifs : 6 > 13€

50ans-bleu            création

Brecht, Aragon, Beckett. Dans la « trilogie préférée » de René Gouzenne, nous demandons Beckett… Voici un focus inédit confié à Jean-Marie Champagne, Philippe Flahaut et Isabelle Luccioni… Trois regards sur cet auteur majeur de la fin du 20 e siècle.

 

 

Watt | Jean-Marie Champagne [LECTURE]

Mardi 6 & mercredi 7 mars | 6 > 13€ | 19h30

 

Roman improbable, Watt est aussi bien un long poème acéré et drolatique, narrant par le menu une somme de très remarquables et très anecdotiques évènements dont Watt aurait été témoin, durant son service énigmatique auprès de l’évanescent Monsieur Knott.
« – Ce qui est curieux, mon cher ami, je ne vous le cache pas, c’est que chaque fois que je le vois, ou pense à lui,
je pense à vous, et que chaque fois que je vous vois, ou pense à vous, je pense à lui. Pourquoi, je n’en ai pas la
moindre idée.
– Voyez-vous ça, dit Monsieur Hackett. »

 

 


 

Compagnie Création éphémère  [THÉÂTRE]

 

En 2012, la Cie Création éphémère commande à Filip Forgeau un texte autour de l’univers de Beckett. Cela donnera Celui Qui…Clin d’oeil à Samuel B., interprété par deux comédiens issus du Centre d’art dramatique pour comédiens différents, basé à Millau.
Pour la Cave Poésie, Philippe Flahaut a accepté de reprendre sa mise en scène et nous propose deux petites formes.

 

Avec Vincent Perez & Théo Kermel. Philippe Flahaut, mise en scène

 

#Fragments# Clin d’œil à Samuel B.

Mercredi 7 (en première parte de Watt) et jeudi 8 mars | 6 > 13€ | 19h30 et 20h30

 

Deux vagabonds, Bam et Cloche, se demandent ce qu’ils font devant ces spectateurs. Ils cherchent l’homme qui porte le chapeau. En attendant, les deux amis tentent de trouver des occupations pour que le temps passe…

 

# Didascalies # Clin d’oeil à Samuel B.

Jeudi 8 mars | 6 > 13€ | 20h30

 

Une route de campagne ou un autre lieu. Un couple. Le premier est un homme très autoritaire, propriétaire des lieux ; le second est un knouk, sorte d’esclave qui traine un chariot, encombré par les affaires personnelles du propriétaire. Ils déambulent, nous les suivons. Un chemin, une route, une rue. Ils s’arrêtent, installent leur campement, et rejouent le mimodrame d’une journée ordinaire de deux personnages aux caractères opposés. Puis ils reprennent la route, avec tout leur barda, pour se retrouver d’une manière infini au même endroit. Et tout recommence…
Toute ressemblance avec des personnages d’En attendant Godot ou d’Acte sans Parole n°2 n’est que purement fortuite.

 


 

Comédie | Compagnie Oui, bizarre [THÉÂTRE]

Vendredi 9 & samedi 10 mars | 6 > 13€ | 20h30

 

Un homme et deux femmes, emprisonné·es jusqu’au cou dans des jarres autant qu’enseveli·es dans des paroles monologuées.
Immobiles, fixé·es par la lumière, épinglé·es face au public. Chacun·e ignore l’autre, pourtant les paroles éparpillées semblent se répondre.
Que s’est-il passé ? Une histoire banale de cocuage ? Ou l’histoire d’un homme, pris entre deux femmes, qui a fini par s’enfuir, laissant croire à chacune d’elle qu’il a filé avec l’autre ?
Ces trois-là ressassent leur vie, n’en finissent pas d’en finir, querelles grotesques, dans un dernier hoquet qui ressemble à un maelström où la parole devient rythme et souffle organique.
Un trio de têtes parlantes, drôles à en pleurer, en forme de concerto d’aveux plus délirants les uns que les autres. Une comédie sur fond noir qui raconte une histoire vaudevillesque…

 

Avec Séverine Astel, Catherine Froment, Philippe Bussière.
Isabelle Luccioni, mise en scène. Alexandre Trijoulet, assistant mise en scène.
Christian Toullec, création lumière. Amandine Gérome, régie lumière

Réservation

06.03
19h30 RUGISSANT : Watt
07.03
19h30 # Fragments # + Watt
08.03
20h30 #Fragments# + #Didascalies#
09.03
20h30 Comédie
10.03
20h30 Comédie