La poésie est dans la rue #3

« À une époque de la crise de la poésie, manifestée par les instruments soumis de sa censure (écoles, radios, journaux et autres médias), une nouvelle aventure de sa diffusion nous semble nécessaire. Un autre livre inexploré doit être ouvert pour la poésie, qui pourrait allier ainsi la création individuelle, la diffusion de masse, mais aussi le projet de réveiller dans le lecteur-passant de la rue un nouveau goût pour cet art ancestral. »  Serge Pey

 

La Cave Poésie lance, pour la troisième édition, son œuvre d’utilité publique et poétique dans les panneaux publicitaires de la ville de Toulouse,du 14 au 28 février 2018.

Vous ne pourrez pas la rater !

Cette année, 40 affiches poétiques réalisées par Serge Pey.

Président de la Cave Poésie et poète, il a reçu en 2017 deux grands prix de poésie.
– le prix de la Société des Gens De Lettres pour son livre Venger les mots édité Chez Bruno Doucey
(juin 2017).
– le prix Apollinaire pour son recueil Flamenco. Les souliers de La Joselito édité chez Les Fondeurs
de Briques / Dernier Télégramme (novembre 2017).
Il sera également édité dans la collection Poésie Chez Gallimard : Mathématique générale de l’infini
(sorti février 2018).

 

 

LE PROJET

Parce qu’on ne voit pas tous les jours de la poésie en grand, gratuite, la nuit, le jour et pendant 15
jours, un peu partout dans la ville…. La Cave Poésie lance pour la troisième édition une œuvre publique
et poétique dans les panneaux publicitaires de la ville de Toulouse, du 14 au 28 février 2018.

 

C’est en 2016, avec Thomas Deudé alias Donoteat, typographe toulousain que nous avions démarré le projet. 40 affiches de couleur jaune fluo avec 10 phrases de poètes·ses contemporain·es avec pour mots d’ordre la poésie comme art de l’insurrection, dixit Lawrence Ferlinghetti.

«Poètes, sortez de vos placards
Ouvrez les fenêtres, ouvrez les portes
Il y a trop longtemps que vous êtes terrés
dans votre monde fermé.» Lawrence Ferlinghetti

Typographiées à la main par Thomas Deudé, dans des styles différents et inspirées d’une certaine technique commerciale, utilisée notamment dans les supermarchés, cette couleur jaune fluo attirait l’œil du passant·e. Mais rien n’est à vendre ici !

 

Puis en 2017, c’est Fabienne Yvert, poétesse marseillaise en résidence à la Cave Poésie a qui nous avions confié cet espace de création poétique. Cette fois-ci le projet était d’avantage accès sur la poésie, l’écriture de Fabienne Yvert. Une poésie du quotidien, mais « en gant de boxe » aussi.

 

 

 

CONCOURS PHOTOS

À vos appareils !
Envoyez-nous vos photos les plus percutantes, déroutantes, décalées de ces affiches dans l’espace urbain par mail à : communication@cave-poesie.com ou sur notre page facebook.

 

 

EXPOSITION(S)

Le temps de l’opération La Poésie est dans la rue #03, retrouvez les affiches des éditions précédentes :

À L’Adresse du Printemps de septembre (2 quai de la Daurade), avec les affiches de Thomas Deudé, du 20 au 28 février. (Ouverture le 20 février à 19h00).

Ouvert au public du mercredi au samedi de 12h à 18h (hors événements spécifiques) Informations au 05 61 14 23 51 Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Exposition réalisée en partenariat avec le Centre de l’affiche Le Matou.

 

À la Cave Poésie, retrouver les affiches composées par Fabienne Yvert l’année dernière.